Nouvelle adresse au 1er mai 2016 :
25 rue Jean Gabin – 78390 Bois d’Arcy
Tél : 01 30 64 00 10

Mésolift

Basé sur le principe de la mésothérapie, le mésolift (ou mésothérapie anti-âge) consiste en une série d’injections multiples de mélanges spécifiques adaptés aux besoins de la peau au niveau du derme superficiel, à l’aide d’aiguilles très fines. Il peut s’effectuer à la main ou au pistolet, selon la technique du nappage ou des papules, en fonction de l’état de la peau. Les principes actifs qui ne peuvent pas passer la barrière cutanée seront ainsi déposés dans ces tissus ayant perdu leur vitalité et vont ainsi les « redoper ».

Différentes zones peuvent être traitées : le visage, le cou, le décolleté, le dos des mains mais aussi la face interne des bras et des cuisses. Le mésolift prend tout son intérêt en cas de teint « brouillé », peau fine, sèche, manque d’éclat (par exemple lié au tabagisme), perte de densité et de souplesse, relâchement cutané.

Le mésolift classique utilise un mélange nutritif et revitalisant associant vitamines, anti-oxydants, acides aminés et minéraux qui stimulent les fonctions vitales des cellules et pallient les pertes et carences liées au vieillissement.

Lorsque l’on veut également « repulper » la peau, l’adjonction d’acide hyaluronique au mélange est intéressante pour améliorer l’hydratation et la souplesse de la peau.

L’obtention de résultats visibles nécessite un minimum de 5 séances car le traitement biologique est progressif, hormis le coup d’éclat immédiat après la séance. Peu à peu, les ridules s'atténuent, la peau se raffermit et retrouve son élasticité.

Le mésolift est donc un soin en profondeur, qui ne peut être égalé par aucune application de crème hydratante, aucune n’étant capable de pénétrer jusqu’au derme, comme les aiguilles de mésothérapie.

En pratique

Après nettoyage de la peau, de multiples piqûres superficielles sont effectuées sur les zones traitées. Dans les cas de rides un peu plus marquées, de petites « papules » du mélange injecté peuvent être réalisées sur des zones ciblées, constituant en quelque sorte des mini réservoirs de principes actifs qui vont se résorber en quelques heures.
Une séance dure environ 20 minutes. Une crème apaisante et cicatrisante est appliquée immédiatement après et pendant 48h. L’application d’une crème anesthésiante une demi-heure avant la séance est rarement nécessaire.
Le plus souvent, le visage ne présente aucune trace après un mésolift. Parfois peuvent survenir des rougeurs se dissipant en moins de 2 jours, rarement de petits bleus disparaissant en moins de 8 jours, facilement camouflés par un maquillage un peu couvrant.
Le protocole et l’espacement des séances dépendent des indications :

  • Prévention du vieillissement, rides débutantes : 2 séances à 1 mois d’intervalle puis 3 séances à 2 mois d’intervalle puis 1 séance tous les 6 mois en entretien
  • Maintien du capital cutané, rides plus marquées : 2 séances à 2 semaines d’intervalle puis 3 séances à 1 mois d’intervalle puis 1 séance tous les 3 mois.
On évitera le mésolift pendant la grossesse et l’allaitement, en cas de couperose marquée (à traiter auparavant), d’eczéma ou d’acné importants, d’antécédents de chéloïdes (cicatrices volumineuses) et de poussée d’herpès (boutons de fièvre).
Comme pour toutes les injections, il faudra éviter de prendre de l’aspirine pendant les jours précédant la séance pour limiter le risque de saignement.
L’association du mésolift à d’autres techniques de médecine esthétique permet de renforcer les résultats en cas de peau assez ridée : ainsi, un peeling associé au mésolift va permettre d’obtenir un effet mixte, superficiel et interne, donc plus intense, avec stimulation et revitalisation de la peau en profondeur.