Nouvelle adresse au 1er mai 2016 :
25 rue Jean Gabin – 78390 Bois d’Arcy
Tél : 01 30 64 00 10

Approche comportementale

Perdre du poids et maintenir cette perte de poids n'est pas qu'un problème d'alimentation : de nombreux facteurs psycho-comportementaux engendrent des résistances majeures à la perte de poids et il est important d'en tenir compte dans la prise en charge médicale du surpoids ou de l'obésité.
En effet, la perte de poids est souvent un processus long et fastidieux, facilement démotivant tant pour le patient que pour le soignant. Mieux comprendre où sont les difficultés rencontrées permet de maintenir la motivation, primordiale pour la réussite du régime et d'améliorer le suivi. En effet, après une phase initiale de perte de poids peuvent survenir différents blocages dans lesquels interviennent souvent les émotions. Il est classique de « craquer » parce l'on s'ennuie, parce que l'on a mal pris une remarque d'un collègue ou que l'on est stressé. Parfois, des causes plus « profondes » sont en jeu, comme un manque « d'estime de soi ».

C'est pourquoi, pour mieux vous aider dans votre perte de poids à long terme, votre médecin vous proposera un accompagnement à l'aide de différents outils s'apparentant aux techniques comportementales. Il ne s'agit pas, pour autant, d'une prise en charge spécialisée en TCC (Thérapie Comportementale et Cognitive), qui relève quant à elle de médecins psychiatres spécialement formés !

Enfin, il a souvent été dit qu'un régime restrictif conduit souvent à un trouble des conduites alimentaires, comme la boulimie ou l'anorexie. Un des moyens d'éviter cette évolution (qui n'est heureusement pas systématique) est d'associer la prise en charge nutritionnelle avec une prise en charge de type comportemental, comme cela est le cas avec la « Nutrition comportementale ».